Instance de fraude

Notre plateforme repose sur une relation de confiance que nous avons établie entre notre communauté de créateurs d'images et les partenaires qui utilisent nos services. OCUS surveille activement et prend des mesures disciplinaires pour supprimer tout signe d'inconduite ou d'activité frauduleuse pour préserver cette confiance.

 

La surveillance et la détection

OCUS utilise l'intelligence artificielle pour détecter toute inconduite ou fraude potentielle lorsque le créateur d'images la commet lors d'un reportage. Une équipe dévouée est chargée de mener une enquête pour savoir si ce reportage représente une menace réelle pour OCUS ou s'il ne s'agit que d'une petite erreur fondée sur la demande enregistrée par ce logiciel. Une fois qu'il a été prouvé que le créateur d'images a commis une infraction, il devra faire face à des mesures disciplinaires.

 

L'enquête

OCUS promet d'entreprendre une enquête basée sur la présomption d'innocence jusqu'à la preuve du contraire. 

L'intelligence artificielle automatise toutes les premières détections mais l'intelligence humaine prend en charge les enquêtes. L'équipe OCUS gère toutes les enquêtes de manière équitable et ne les achève que lorsqu'elle a suffisamment d'informations et la preuve flagrante de l'infraction.

 

Les avertissements et les mesures disciplinaires

L'équipe OCUS peut appliquer quatre sortes de mesures disciplinaires selon la gravité de l'infraction commise.  Les mesures disciplinaires énumérées ci-dessous sont dans l'ordre croissant en termes de sévérité :

  • Le rappel : L'équipe OCUS surveille activement l'auteur de l'infraction après qu'il l'ait commise à diverses reprises
  • L'avertissement final : L'auteur de l'infraction a bénéficié d'une autre chance pour s'améliorer avant de recevoir un ultimatum menant à des mesures restrictives telles que « la mise à l'écart » et « la suspension » (voir ci-dessous)
  • La mise à l'écart : Nous ne permettrons pas à l'auteur de l'infraction de correspondre à de nouveaux reportages. Le tableau de bord du créateur d'images est réglé sur une restriction momentanée pour garantir que toutes les reportages en cours respectent les normes OCUS. OCUS se réserve le droit de décider quand l'auteur de l'infraction sera autorisé à travailler sur de nouveaux reportages.
  • L'expulsion : OCUS expulsera l'auteur de l'infraction de la plateforme si ce dernier est reconnu coupable d'activités frauduleuses ou d'inconduite à diverses reprises, malgré de nombreux rappels.

En fonction des circonstances, l'auteur de l'infraction peut être en mesure de faire appel de la décision sur la base d'éventuelles omissions. Par conséquent, pendant que l'équipe OCUS mène l'enquête, il est nécessaire de fournir tous les détails et la preuve qui pourraient soutenir leur cause.
OCUS poursuivra une action pénale dans la mesure permise par la loi locale si l'infraction représente une plus grande menace pour OCUS.


La transparence

OCUS s'engage à faire preuve de transparence auprès de toutes les parties tout au long du processus. Les raisons suivantes sont les raisons pour lesquelles un créateur d'images peut faire l'objet d'une enquête :

 

Les activités d'inconduite comprennent, mais ne sont pas limitées à :

  • Avoir un comportement offensant, perturbateur ou humiliant envers les membres de l'équipe OCUS, les contacts sur place ou les partenaires, soit verbalement, soit physiquement. Cela inclut les commentaires inappropriés ou les innuendos et la calomnie.
  • Être constamment en retard, ne pas venir aux rendez-vous prévus ou au reshoots.
  • Être constamment en retard lors de la planification des reportages, lors de l'annulation d'une correspondance ou lors du téléchargement des fichiers multimédias.
  • Échouer systématiquement à suivre les exigences en matière de qualité et les briefs OCUS, et
  • Ne pas soumettre les fichiers multimédias.

 

Les activités frauduleuses comprennent, mais ne sont pas limitées à :

  • Réclamer de faux frais ou honoraires, tels les frais engendrés lorsque le contact sur place annule, lorsque le reportage est reporté et lorsqu'il y a des frais de déplacement.
  • Soumettre du contenu qui ne vous appartient pas.
  • Réutiliser les fichiers multimédias d'autre(s) reportage(s) sans l'approbation du contact sur place.
  • Réutiliser les fichiers multimédias produits pour d'autres plateformes.
  • Manipuler les données de géolocalisation et les métadonnées.
  • Fournir de fausses informations vous concernant lors de l'ouverture de votre compte.
  • Représenter toute personne autre que vous sur la plateforme OCUS.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 8 sur 9

Commentaires

0 commentaire

Cet article n'accepte pas de commentaires.

Articles dans cette section